entretien

Le Dictionnaire du Recruteur

Si vous aussi vous êtes jeune diplômé et au chômage tel le bouton de rose qui éclôt, ouvert à toutes propositions de recruteurs du marché du travail, je vais vous faire bénéficier de mes brillantes lumières sur le sujet, grâce à quelques petits conseils (de rien).

Le Recruteur est une espèce étrange, croisement du Patron et du RH des contrées lointaines, et facilement reconnaissable par l’aura déifique qui l’entoure en présence de jeunes carriéristes. S’il est facile à approcher, l’apprivoiser demandera beaucoup d’efforts et de cabrioles, ainsi qu’une certaine adaptation à son langage. Voici quelques éléments de traduction, à toutes fins utiles :

« Nous avons consulté avec intérêt votre candidature, malgré vos grandes qualités, votre profil ne conviendra pas au poste à pourvoir » = « Je suis un robot. Je n’ai pas de conscience propre. Mes dires ne sont que le produits de 1 et de 0 programmés par des ingénieurs coréens. »

« Votre profil est particulièrement attrayant mademoiselle. Et si nous en discutions autour d’un verre, chez moi, vers 22h30? » = « Ton diplôme m’intéresse moins que ton cul ».

« J’ai bien reçu votre CV. J’ai un poste d’ingénieur en physique nucléaire à pourvoir, ça vous intéresse? » = « C’est un pote à qui je dois une fière chandelle qui m’a obligé à t’écrire, je suis sûre que tu es quelqu’un de très sympa, mais clairement, tu n’as rien à foutre dans mon entreprise ».

« Votre CV est vraiment très intéressant. Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de vous proposer un véritable poste actuellement, mais peut-être pouvons-nous en discuter? » = « Je m’apprête à te proposer un stage mal payé, mais sur un malentendu, ça peut marcher. Faut la tenter ».

« Ah vraiment c’est formidable c’est su-per gé-nial, je reviens vers toi ASAP » (suivi d’un silence d’un mois) = « Je suis pas mal glandu niveau réponses aux emails, alors je compense par un enthousiasme exacerbé ».

« Ca vous intéresse pas la communication? » – « Euh, pas vraiment, dans la mesure où j’ai un diplôme de droit public et d’économie approfondie » – « Non mais bon, voilà, vous pouvez faire de la communication aussi, faire des trucs jolis et tout, ça vous correspond, non ? » = « Mon corps est en 2012 mais mon esprit est resté dans les années 50 et je pense qu’une fille ne sais faire que de la communication. Ou être infirmière ».

« Il s’agira de travailler de manière … euh… rigoureuse … sur une euh… base de données, ainsi que sur euh, des supports » = « Mon collègue du 5è a une stagiaire Sciences Po et arrête pas de se la raconter à la machine à café. Ca m’énerve. Je veux la même ».

« Bonjour, et merci pour l’intérêt que vous portez à notre entreprise. Avant de nous décider, nous souhaiterions vous faire passer un test écrit, un test de calcul mental, un test psycho-moteur, ainsi qu’un examen de rapidité à la photocopie » = « Je me prends pour un demi-dieu depuis que j’ai le pouvoir de vie et de mort sur la carrière des gens. Et j’aime ça. Si tu ne réponds pas à mon mail en moins de 45 min, tu fais 100 pompes ».

« On vous rappellera » = « Ou pas. Ca va vraiment dépendre du karma du jour. Checke donc l’éphéméride, sait-on jamais ».

 »           » = « Je suis actuellement décédé. Mais bonne chance pour ta recherche ».

Bonne chance à tous ceux qui, comme moi, ont compris le sens du mot « chômeur actif » depuis qu’ils passent leurs journées en pyjama sur leur canapés à changer 47 fois par jour la typo de leurs CVs.

#solidarité