29février

Manifeste pour un 29 Février Férié

Anniversaires de tout le long de l’année, Unissez vous !

Aujourd’hui, 29 Février, près de 44 000 français exultent de joie – quatre ans qu’ils attendaient ça : leur anniversaire. Vous autres, les non-bissextiles : mesurez votre chance. Celle de n’avoir qu’à attendre 365 jours un quart pour souffler vos bougies et ouvrir vos cadeaux. 365 jours c’est long; mais alors 1460 – c’est une éternité.

L’anniversaire : le seul jour de l’année où l’on est célébré pour le simple fait d’être né. 

Chaque année, vous, les 66 millions de français, avez la chance d’être récompensés d’exister. D’avoir survécu à une année supplémentaire, sans autre forme de jugement. Le jour de votre anniversaire, on compense le lourd fardeau de la vieillesse qui s’accumule sur vos épaules et marquent vos visage par des cadeaux, des fleurs et des souhaits chaleureux. Ce jour là est précieux, et les bissextilien(ne)s en sont privés 75% du temps.

Alors pensez à toutes celles et à tous ceux qui sont réduits à une patience quatre fois plus insoutenable pour fêter leur anniversaire. Et après ces quatre années d’attente, seule une petite soirée après une journée de dur labeur attend ces oubliés du 29 février – une soirée pendant laquelle on leur répètera inlassablement les mêmes blagues et des mêmes questions : « Ca te fait 7 ans alors ? », « Tu fais plus vieux que ton âge ! », « Tu le fêtes quel jour normalement alors ? »

superman

Est-ce que ça vous parait juste ? De quel droit les décideurs du calendrier ont-ils imposé ce jour « intercalaire » – pour ne pas dire « de trop » ? En tentative malheureuse de rattraper le cours du temps astronomique, impénétrable et incontrôlable. Julien, Grégorien, même révolutionnaire : ils ont tous tenté de stigmatiser les bébés nés en ce jour de rattrapage.
Mais qui a envie de célébrer un rattrapage ? Personne ! Rappelez vous votre prof de physique chimie absent le mardi, qui tentait d’imposer des TD le samedi matin suivant. Jamais une pipette n’a vu la couleur d’un samedi matin, tout le monde le sait.
29 février
En laissant le 29 février rester un jour « comme un autre », on ne fait pas acte de civilisation : on exclut, on stigmatise. Et ne croyez pas qu’il s’agit simplement de faire plaisir à 44000 personnes. Non, rendre le 29 février férié, c’est bien plus que souffler des bougies tous en choeur.

Rendre le 29 février férié, c’est permettre à la nation toute entière de se rassembler en solidarité, de ne faire qu’un autour d’un moment de triomphe de l’exceptionnel sur le quotidien et l’ordinaire.

On fête déjà les œufs en chocolat, la naissance du petit Jésus et la soumission du salariat : pourquoi pas le 29 Fevrier ?
Le 29 Février, c’est un symbole : celui de l’impossibilité inextinguible de la maîtrise de l’homme du temps solaire, de la marche merveilleuse des planètes et de l’univers, de ce quart de jour qui nous rappelle tous les quatre ans qu’on est bien peu de choses face à l’immensité merveilleuse de la nature.
Le 29 Février, c’est une fête laïque, citoyenne, qui célèbre l’inclusion du différent, du curieux, de l’à-côté dans ce qui nous unit tous : notre calendrier.
Rendre le 29 Fevrier férié, c’est célébrer l’inexpliquable, l’humilité, la beauté des astres. Et c’est rappeler à ceux dont on prive d’anniversaires 3 ans sur 4 qu’on ne les oublie pas – ainsi, ne célébrerait on pas, par la même, tous les autres oubliés ?
Et pensez seulement une seconde aux avantages collatéraux : le soutien à l’économie de la bougie d’anniversaire, de la préparation à gâteau et des rubans cadeaux ! La création du lien social ! La fin des bugs informatiques à la DSI ! L’image de la France à l’étranger ! Tout est dit : la conclusion s’impose d’elle-même. Le 29 Février sera férié ou ne sera pas.

29 Février férié, fête des oubliés, des humbles et des originaux.

Vous y croyez ? Alors ne laissez pas le 29 février se transformer en TD du samedi matin ! Nous avons quatre ans pour faire valoir nos droits !

Signez ce manifeste par un tweet :

[Tweet « Manifeste pour un 29 Février Férié : Je signe ! #FévrierSolidarité »]