KV9A2439

Mon deuxième roman, Ecosystème, en librairie aujourd’hui

Cette fois ça y’est. Deux ans et demi après Hôtel International, mais surtout après trois mois passés à San Francisco, six à écrire 10 heures par jour et 7 jours / 7, un an de corrections et de relectures, des dizaines de posts Instagram en guise de teasing, mon deuxième roman voit enfin le jour.

Ecosystème, en librairies et ebook

Le résumé : « ​Marianne et Lucas sont les anti-héros de l’entrepreneuriat. Ils ont sauté le pas de la création d’entreprise, rêve de toute une génération de banquiers fatigués et de consultants blasés qui espèrent trouver dans les start-up le sens perdu dans leurs études à rallonge. Mais pendant que leurs idoles gagnent des millions dans la Silicon Valley, eux peinent à faire décoller leur projet. Ils s’envolent donc pour San Francisco chasser des licornes dans cet eldorado technologique. Là-bas, la cyclothymie de Marianne et la timidité maladive de Lucas passeraient presque inaperçus, entre applications qui fusent, acquisitions en série et levées de fonds astronomiques. Comédie résolument moderne, Écosystème jette un regard à la fois grinçant et tendre sur les ambitions des jeunes du troisième millénaire et la fragilité que leurs excès tentent de dissimuler. Un roman drolatique sur le parcours de deux figures de cette génération 2.0. Ni tout à fait héroïques ni vraiment bons à rien, mais emblématiques d’une époque où les licornes s’introduisent au Nasdaq plutôt que dans les rêves. »

Le résumé du résumé : ça parle de start-up, mais pas que, ça parle surtout de deux héros qui sont attachants parce qu’imparfaits, et c’est surtout un livre qui veut vous faire rire (vous faire réfléchir aussi un peu, mais surtout rire).

KV9A2060

Pour se le procurer :

 

Disponible sur Amazon (clic sur l’image), à la FNAC, dans toutes les bonnes librairies en France, Belgique et Suisse, sur le site de l’éditeur, et en ebook sur à peu près toutes les plateformes.

 

 

 

 

Pour me laisser des critiques :

Sur Amazon, Babelio, par email : bonjour@rachelvanier.com

(Je prends uniquement les critiques positives par contre. Merci d’avance.)

Pour faire passer le mot :

Parce que chaque tweet remplit mon coeur de joie et de bonheur, n’hésitez pas à partager l’info partout sur Twitter, Facebook, bref, les Internets.

 

 

Rendez-vous dans deux ans pour le troisième roman !